• Carine

POURQUOI EST-IL BON DE MÉDITER AVEC NOS ENFANTS ?

Mis à jour : 4 févr. 2019



J’ai découvert la pratique de la méditation lors d’un voyage en Indonésie en 2006.

C’était mon troisième voyage en Asie et comme à chaque fois j’ai été intriguée par cette impression de paix que je ressentais. Il me semblait lire sur les visages qui m’entouraient un détachement serein empreint d’une certaine profondeur.

J’étais là au coeur d’un village balinais au milieu des rizières, entourée d’habitants que je percevais comme beaucoup plus doués pour la vie que mes compatriotes et moi-même.

J’ai souhaité m’ouvrir à cette conception des choses, parfaitement consciente que ce serait beaucoup moins facile que ce que la simplicité de la méthode pouvait laisser paraître et j’ai eu la chance d’expérimenter la pratique de la médiation sous la direction de bouddhistes.




Ne vous encombrez pas l'esprit de pensées inutiles. A quoi bon ruminer le passé, anticiper l'avenir ? Restez dans la simplicité de l'instant présent.
Dilgo Khyentsé Rinpoché

J’ai été immédiatement conquise par la puissance de cet outil. 





Expérimenter la méditation dans une classe

Devenue pratiquante régulière , j’ai eu envie de tenter l’expérience dans ma classe, une grande section de maternelle.

A l’époque, il y a plus de 10 ans maintenant, les bénéfices évidents de cette pratique avec mes élèves m’ont convaincu de l’instaurer quotidiennement dans mon enseignement, parfois juste quelques minutes, parfois plus longuement.

Se poser deux ou trois minutes avant un cours modifie complètement la cohésion du groupe, la qualité d’attention des enfants et celle de la relation entre les élèves et l’enseignant.


Aujourd’hui, alors que notre attention automatique est passée de 15 à 8 secondes en 15 ans, car nous sommes exposés en permanence à des distracteurs visuels et sonores, les enfants subissent de plein fouet cette pollution attentionnelle, qui les empêche de se concentrer, les énerve et même génère parfois des difficultés d’endormissement. D’où leur besoin croissant d’être relié à ce qu’ils sont en train de vivre. C’est le principe même de la méditation.


Depuis les années 80 les études scientifiques ont prouvé les nombreux résultats bénéfiques de la méditation. Le sujet continue de susciter l’intérêt de beaucoup de chercheurs qui publient régulièrement sur ses avantages

Pourtant scientifiquement reconnue et pratiquée dans le cadre scolaire dans de nombreux pays, la méditation ne semble pas encore se généraliser dans nos écoles bien que certains enseignants y aient recourt .

Mais la méditation peut aussi très bien se faire dans le cadre familial.


Comment méditer avec nos enfants ?

Le premier conseil que je pourrai donner est de commencer par soi.

Mieux vaut donner l’exemple soi-même que de chercher à convaincre. En effet, chercher à convaincre quelqu’un, enfant ou adulte, est en général peine perdue ; en montrant l’exemple, on a plus de chance de lui faire envie.

Si l’adulte pratique, en général les enfants veulent essayer.


Si vous avez envie de faire profiter les enfants des bienfaits de la méditation, il est préférable de ne pas les forcer à pratiquer.

Avant tout un conseil de base : ne jamais pratiquer la méditation quand les enfants sont énervés pour les calmer. Ce n’est pas le but et c’est, en général, le meilleur moyen de les en dégoûter! Il vaut mieux les emmener se défouler à l’extérieur en prenant un bon bol d’air !

A la maison : trouvez un moment régulier pour pratiquer ensemble selon l’organisation familiale, pour que chacun puisse s’y consacrer sans être dérangé (par le téléphone par exemple !).

A l’école : Aménagez un temps court quotidien (quelques minutes suffisent) pour pratiquer, en début de classe par exemple. D’autres préféreront y consacrer un atelier pour pouvoir proposer des activités thématiques connexes à la méditation.


Quels sont les bénéfices de la méditation pour les enfants ?

Tout d’abord, la méditation est une activité sans obligation de résultat mesurable. Et ça c’est quelque chose de primordial!

On ne peut pas rater une méditation.

Pour les enfants, cette absence d’objectif à atteindre est un grand soulagement.

Il leur suffit de s’asseoir et d’essayer ne pas bouger pour sentir tout ce qui se passe, dans leur corps, dans leur tête, autour d’eux.

L’absence de jugement est un élément capital à respecter : venant de l’adulte, des autres enfants lorsqu’on médite en groupe, ou de l’enfant envers lui-même (il est fréquent de se « mettre la pression tout seul » !).

Par exemple, lorsqu’un enfant n’arrive pas à rester sans bouger, ce n’est pas un « problème ». La méditation lui permet d’observer son agitation, sans jugement, sans tout de suite réagir pour se corriger.  

De la même façon, si cette attitude nous irrite en tant qu’adulte, la méditation nous apprend à regarder notre agacement, notre façon d’exercer l’autorité et de lâcher-prise en étant dans la compassion plutôt que le jugement.

Cette attitude durant la méditation a des répercussions positives au fil du temps et opère une transformation profonde.

Ne pas chercher la paix mais s’ouvrir à ce qui est…
Etre sans projet.

Il est de plus en plus difficile pour nos enfants de se concentrer sur l’instant : les sources de distractions sont nombreuses et notre société les pousse à l’hyperactivité. Cette activité incessante et les pressions qui vont avec sont génératrices de stress et d’angoisse pour nos petits.

La méditation peut les aider à se concentrer, à diminuer la pression mais aussi à mieux gérer leurs émotions.


En pratique, comment faire ?

Avant de méditer pour être moins stressé, il est dans un premier temps important de reconnecter l’enfant avec son corps en travaillant ses 5 sens.

Faire prendre conscience à un enfant de son corps et lui donner la possibilité d’apprivoiser ses sens permet de developper l’estime et la confiance en soi par le biais d’une gestion émotionnelle plutôt qu’à travers une réussite académique ou sportive.


Manon Jean, dans son livre, "Mathéo et le massage caméléon", nous apprend à jouer avec l’imaginaire de l’enfant à travers les animaux.

Le best seller "Calme et attentif comme une grenouille" vous donner les outils pour faire découvrir la méditation aux 5-10 ans.

En voici un extrait vidéo qui vous permettra de vous faire une idée de la méthode.




Une idée de cadeaux sympa pour Noël :)

La méditation est un éveil à soi , à nos sens, à notre singularité. C’est en même temps une ouverture aux autres et à notre environnement. C’est par conséquent une belle occasion de partage entre adultes et enfants.

  • White Facebook Icon
  • White Instagram Icon
  • White YouTube Icon

© 2018 by Instants de vie.

  • Black Facebook Icon
  • Black Instagram Icon
  • Black YouTube Icon