• Carine

MA TROUSSE ESSENTIELLE VOYAGE

Mis à jour : 4 févr. 2019




Vous l’aurez compris si vous avez lu mon article « Passion Voyage », je suis une globe trotteuse et comme tous les voyageurs, je ne pars jamais sans ma trousse à pharmacie.Tourista, rhume, entorse, douleurs musculaires, dentaires, mal des transports, coups de soleil, piqûres d’insectes, autant de désagréments qui peuvent vite tourner au cauchemar à l’autre bout du monde.Deux aspects sont, pour moi, à prendre en considération lorsque je compose ma trousse à pharmacie: le poids et la place qu’elle va occuper dans ma valise et la présence d’un maximum de produits naturels.Fini les rendez-vous chez le médecin avec l’ordonnance de Doliprane, Immodium, Monuryl, Nautamine, antibiotiques à large spectre, antimoustiques tropicaux (qui dégagent une odeur atroce, piquent les yeux et assèchent la peau) et autres médicaments qui ne seront, pour la plupart jamais utilisés.Aujourd’hui, je pars avec mes huiles essentielles.Oooooh, je vois votre mine ébahie, votre scepticisme mais aussi… votre curiosité. Alors laissez moi vous expliquer pourquoi j’ai fait ce choix depuis quelque temps et quelles huiles j’emporte avec moi.

  • Les huiles essentielles permettent de soulager de nombreux maux de manière naturelle.

  • Leur efficacité a été scientifiquement prouvée (et mon retour d’expérience est très positif)

  • Elles sont faciles à transporter

  • Vous en aurez toujours une utilité (contrairement aux médocs qui croupissaient dans ma trousse jusqu’à leur date de péremption)

  • Elles sont économiques.

  • Avec 6/7 huiles, vous couvrez la quasi totalité des désagréments fréquemment rencontrés en voyage.


Quelles huiles doit-on emporter en voyage?

1- L’huile essentielle Lavander (Lavande)

C’est le « couteau suisse » des huiles essentielle.Antitoxique (combat les effets d’un poison, d’une toxine), antalgique (calme la douleur) et réparatrice de la peau. Elle s’utilise en cas de piqûre d’insecte (1 goutte pure) pour soulager les démangeaisons. Il faut savoir qu’elle a la propriété de neutraliser le venin et peut ainsi éviter l’escalade qui peut aboutir au choc anaphylactique.Elle favorise la cicatrisation des plaies et est très efficace en cas de brûlure. Diluée avec une huile végétale, elle soulagera vos coups de soleil.Elle favorise également l’endormissement et réduit l’anxiété liée au voyage. (1 goutte sur chaque poignet et sur le plexus solaire à renouveler 4/5 fois par jour maximum)

Ne pas utiliser durant chez les enfants avant 3 moisAttention! chez les enfants, les huiles doivent toujours être diluées.


2- L’huile essentielle Peppermint (Menthe poivrée)

C’est l’huile anti-nauséeuse par excellence.Une goutte sous la langue en cas de mal de mer ou de nausées en voiture et c’est terminé (personnellement testé et approuvé sur le bateau l’été dernier à Hawaii).Très efficace en cas de migraine (1 goutte sur les tempes)Elle possède également la vertu de stimuler le système digestif et respiratoire.Elle réveille et aiguise les sens (parfait petit coup de fouet en cas de fatigue)Elle a aussi un effet antalgique (son effet réfrigérant neutralise la douleur sur les entorses, tendinites et autres douleurs musculaires)Elle sera votre alliée en cas de mauvaise haleine ou de bouche pâteuse (pas toujours évident la vie de globe trotteur :-)

Ne pas utiliser chez la femme enceinte ou allaitante et les enfants de moins de 3 ans (l’huile de citron sera une bonne remplaçante dans ces cas la).Attention! chez les enfants, les huiles doivent toujours être diluées.


3- L’huile essentielle de Tea Tree (Arbre à thé)

L’antiseptique indispensable de votre pharmacieTee Trea désinfecte les plaies (même ouvertes) et évite les risques de surinfection. Son action booste le système immunitaire et favorise la cicatrisation.Elle est également très utile à l’hygiène dentaire. Une goutte sur votre brosse à dent chaque jour et bye bye les aphtes, les gingivites , les caries et en plus de cela elle blanchit les dents.Son action antibactérienne à large spectre est efficace sur les problèmes de peau : mycoses, champignons, acné.

Ne pas utiliser chez les enfants de moins de 8 ans.Attention! chez les enfants, les huiles doivent toujours être diluées.


4- L’huile essentielle d’Eucalyptus Radiata

L’huile de la respiration. Le changement de climat, le taux d’humidité, la clim des avions et la pollutions ne sont pas nos meilleurs amis. Il n’est pas rare en voyage d’être confronté à des problèmes ORL : sinusites, rhinites et autres maux de gorge (outre le côté très désagréable de ces petits maux, vous pouvez dire adieu à vos projets de plongée sous-marine dans les eaux paradisiaques de l’océan indien ou pacifique)L’huile essentielle d’eucalyptus facilite l’évacuation des mucus et soutient la lutte immunitaire.Par inhalation dès les premiers symptômes, vous pouvez également appliquer 3 gouttes sur le thorax ou sur la gorge 4/5 fois par jour. 2 gouttes sur une cuillère de miel 4/5 fois par jour soulagera votre gorge.Ses vertus antifongiques sont très appréciables si l’odeur des pieds de votre compagnon au retour de rando est vraiment insupportable. (2 gouttes dans de l’huile végétale et hop, terminé!)

Ne pas utiliser durant chez les enfants avant 3 moisAttention! chez les enfants, les huiles doivent toujours être diluées.


5- L’huile essentielle Cinnamon Bark (Cannelle)

L’huile des problèmes intestinauxElle est absolument indispensable pour régler tous les troubles du transit qui peuvent intervenir au cours de vos voyages. Basta la Turista mais aussi la constipation ( je ne sais pas vous, mais moi, quand je ne suis pas chez moi c’est un peu compliqué :-/ Régulatrice du transit elle soulagera tout vos maux liés à la digestion.C’est une huile extrêmement puissante, il faut donc l’utiliser avec modération.2 gouttes sur de la mie de pain à avaler au cours du repas 2/4 fois par jour.En voyage, prenez vos précautions (mieux vaut prévenir que guérir): laver vous les mains régulièrement, ne buvez que de l’eau en bouteille, faite attention aux crudités et n’ajouter pas de glaçons dans vos cocktails.

Ne pas utiliser chez la femme enceinte ou allaitante et les enfants de moins de 3 ans (l’huile de Thieves sera une bonne remplaçante dans ces cas la).Attention! chez les enfants, les huiles doivent toujours être diluées.Photosensible.Dermocaustque = ne pas ingérer directement ni appliquer pure sur le peau.


6- L’huile essentielle Deep Relief

L’huile essentielle des problèmes musculairesSa présentation en roll-on (chez Young Living) est extrêmement pratique. Elle fait partie de mes must-have et ne quitte jamais mon sac.Douleurs articulaires, musculaires, tendineuses, rhumatisme ou arthrose cette huile fait des miracles. Il suffit de passer le roll-on sur la douleur pour la voir disparaître. Je n’y croyais pas avant de l’avoir testé.Pour celles qui ne connaissent pas les huiles Young Living, vous trouverez plus ou moins l’équivalent sous le nom de Gaulthérie, à diluée dans de l’huile végétale (mais je la trouve nettement moins efficace)

Ne pas utiliser chez la femme enceinte ou allaitante et les enfants de moins de 3 ans Attention! chez les enfants, les huiles doivent toujours être diluées.


7- L’huile essentielle d’Hélichryse (Immortelle)

L’arnica +++ de l’aromathérapieRemarquable comme antihématomes, elle soulagera et réduira vos contusions en un rien de temps.Appliquer 1 goutte pure, le plus tôt possible sur la zone et répéter si besoin tous les 1/4 d’heure.Elle est très efficace également contre les ampoules, pure ou en mélange avec l’huile essentielle de lavande qui, de son côté calmera l’inflammation et accélérera la cicatrisation.Les indications données ci dessus concernent l’adulte.


Je vous ai mentionné en italique sous chaque huile les précautions d’usage. Pour les enfants, les femmes enceintes ou allaitantes , consultez un médecin ou un pharmacien spécialiste en aromathérapie avant toutes utilisations. N’oubliez pas que les huiles essentielles peuvent être tout aussi bénéfiques que dangereuses pour la santé si elles sont mal employées.Dans tous les cas si les symptômes persistent au delà de 3 jours, consultez un médecin. Avant de partir et surtout selon votre destination, il est bien d’aller consulter votre médecin pour faire un petit check-up et se faire prescrire les médicaments nécessaires à la trousse médicale d’urgence (n’oubliez pas de prévoir la quantité nécéssaire si vous suivez un traitement particulier) et vérifiez que vous êtes bien à jour de vos vaccins.

  • White Facebook Icon
  • White Instagram Icon
  • White YouTube Icon

© 2018 by Instants de vie.

  • Black Facebook Icon
  • Black Instagram Icon
  • Black YouTube Icon