• Carine

HE PRÉCAUTION D'USAGE : CE QU'IL FAUT SAVOIR !

Mis à jour : 15 juin 2019



Je vous parle depuis un petit moment déjà de ma passion pour les Huiles Essentielles et les bienfaits qu’elles apportent à mon quotidien mais aussi à celui des personnes auxquelles je les conseille.

Il me semble donc absolument indispensable de vous faire un petit point sur leur précautions d’usage.

L’aromathérapie est une médecine naturelle, pas une médecine douce.

Les huiles essentielles permettent d’obtenir d’excellents résultats dans bon nombre de pathologies à condition de tenir compte des contre-indications, des dosages et des modes d’administration.

Parce que les huiles essentielles sont à la mode, le marché offre aujourd’hui de nombreux choix au consommateur sans poser aucune restriction sur leur vente et leurs usages, ce qui est aberrant.

Diplômée en divers cursus d’aromathérapie, je me suis trouvée confronté à cette aberration lorsque j’ai commencé à exercer. Je recevais des personnes qui souhaitaient une alternative naturelle pour soulager leurs maux du quotidien, je les conseillais personnellement (cela à son importance et j’y reviendrais plus tard) et ces personnes allaient acheter leurs huiles n’importe où malgré mes recommandations sur l’importance d’une qualité irréprochable.

J’ai donc fait le choix, après de nombreuses recherches, de conseiller et de représenter la marque Young Living, leader mondial, qui de part sa politique du « Seed to Seel » permet une traçabilité complète sur la qualité irréprochable leurs produits.

Le test olfactif, pour les connaisseurs, est d’ailleurs imparable.

Je ne le répéterais donc jamais assez:

Achetez des huiles de qualité est un impératif

PRECAUTIONS GENERALES


Les huiles essentielles sont des produits puissants, qu’il faut utiliser avec précaution et avec des restrictions spécifiques à chacune d'entre elles. Plusieurs paramètres d'ordre plus général sont à prendre en compte pour une bonne utilisation des huiles essentielles, en toute sécurité.

- L’âge : les précautions et les dilutions ne sont pas les mêmes selon qu’on les utilise pour un nourrisson, un enfant ou une personne âgée.

- L’état de santé : nous sommes tous différents et il en est de même concernant notre santé. En fonction de vos antécédents, de vos traitements, des allergies reconnues, les huiles que vous utilisez seront à adapter et même à proscrire dans certains cas.

Je rappelle que les huiles essentielles sont INTERDITES durant les 3 premiers mois de grossesse et soumises à d’importantes restrictions par la suite.

Soyez prudent quant à l'utilisation des HE chez les bébés et les jeunes enfants, les femmes enceintes et les femmes qui allaitent.

Des précautions particulières s’appliquent en cas d’épilepsie, d’asthme, de cancer hormonodépendants, d’typo ou d’hyperthyroïdie, d’ulcère de l’estomac, d’allergie ou pour les personnes sous anticoagulant.

- La voie d’utilisation : les dangers sont différents et la toxicité de certaines molécules plus ou moins importantes selon le mode d’administration (cutané, oral, inhalation)

- Le dosage et la dilution : plus que pour n’importe quel autre produit naturel, la puissance et la concentration des huiles essentielle rend le respect scrupuleux des doses et dilutions conseillées impératif.

Savez-vous qu’une goutte d’huile essentielle de cannelle correspond plus ou moins à l’équivalent de 65 tasses de tisane à la cannelle. Voila pourquoi une goutte c’est une goutte, pas deux. (extrait Guide Terre vivante des huiles essentielles)

En toxicologie, c’est la dose qui fait le poison, ne l’oubliez pas.

-La photosensibilisation : certaines molécules (les furocoumarines) contenues dans les huiles essentielles augmente la sensibilisation de la peau à la lumière solaire. On les trouve principalement dans les huiles essentielles à base d’agrumes.

- Les risques d’allergie : les personnes ayant un terrain allergiques sont plus susceptibles de faire une réaction mais tout type d’allergie est possible avec n’importe quelle huile essentielle et à n’importe quel dosage.

Faites toujours un test avant de les utiliser : appliquez 2 gouttes d’huile essentielle dans le pli du coude et attendez 20 Minutes pur une éventuelle réaction.

- Ne faites pas d’auto-traitement en cas d’affections sérieuse.

- Ne laissez jamais les huiles essentielles à portée des enfants. En cas d’ingestion, consultez au plus vite le centre anti-poison le plus proche.

- Eviter le contact des huiles essentielles avec les muqueuses (bouche, nez, oreille, zone génitale, anus) sauf cas très particulier conseillés par un aromathérapeute spécialiste et en respectant scrupuleusement les recommandations et les dosages.

- Lavez vous les mains après l’utilisation d’une huile essentielle (notamment en voie cutanée)

ASTUCE : lorsque vous appliquez une goutte d’huile essentielle, déposez cette goutte sur le bout de votre auriculaire (petit doigt) plutôt que sur l’index, vous éviterez ainsi de vous en mettre dans les yeux.

- Les huiles essentielles ne s’injectent JAMAIS ni par voie intraveineuse ni par voie intramusculaire.

PRECAUTIONS SPECIFIQUES AUX MODES D’ADMINISTRATION


La voie orale

Ce n’est pas celle que je préconiserais en première intention. Elle est d’action peu rapide car la métabolisions des huiles et le passage dans le sang se fait plus lentement. De plus elle s’applique uniquement pour de courtes durées.

Toutefois, elle permet l’administration de molécules ne pouvant être utilisées par voie cutanée en raison de leur derme-causticité ou, parfois, de leur odeur ou goût fortement désagréables.

Déconseillée en cas de problèmes gastriques tels que les ulcères, les reflux, les calons irrités.

Par voie orale, il faut toujours diluer votre huile essentielle, soit dans une huile végétale, dans du miel ou dans du sirop en remuant bien pour qu’elle ne reste pas à la surface.

Vous pouvez utilisez des comprimés neutres ou des capsules végétales vides (attention le principe de dilution s’applique également dans ce dernier cas).

La voie respiratoire

Particulièrement indiquée dans le cas de pathologies respiratoire de type sinusite, rhume, rhino ou liées à la sphère ORL, elle permet une action rapide.

C’est également le meilleur moyen d’exploiter au mieux la puissance des huiles au niveau énergétique, holistique ou au niveau émotionnel.

En diffusion , respectez des durées courtes (15 minutes toutes les heures maximum)

En inhalation, utilisez 2 gouttes sur un mouchoir, les poignets ou le creux des mains et respirez profondément (jusqu’à 4 fois par jour)

Cette voie est déconseillée aux personnes asthmatiques et en présence directe d’enfants de moins de 4 ans. Vous pouvez diffusez dans leur chambre hors de leur présence , aérez et les laissez profitez après.

On ne diffusera pas les huiles essentielles à base de phénol, d’aldéhydes aromatiques ou de cétones (cannelle, clou de girofle, basilic, cyprès, gaucherie …)

La voie cutanée

C’est la voie royale, à la fois rapide, efficace et permettant une action prolongée.

Les molécules passent à travers la peau et rejoignent le système sanguin en 26 secondes. Elles agissent ainsi dans tout l’organisme de manière rapide.

Cette application permet de plus d’allier l’action thérapeutique au plaisir du massage.

Pour stimuler un organe ou créer une action énergétique, on massera en regard de l’organe ou sur le point vital correspondant dans le sens des aiguilles d’une montre.

Pour la relaxation on masse en sens inverse des aiguilles d’une montre.

On privilégiera la plante des pieds, les poignets (cette zone est si irriguée que la pénétration se fait aussi rapidement que si l’huile était injectée directement dans le sang), le plexus solaire, les tempes, l’arrière du crâne.

Ce mode d’administration nécessite d’adapter le dosage et la dilution à la durée du traitement et aux organes que l’on souhaite atteindre. (rapprochez vous de votre conseillère pour connaitre la concentration nécéssaire)

CONSERVATION

Une huile essentielle de qualité, c’est aussi une huile essentielle bien conservée.

- Fermez bien vos flacons après usage (les huiles essentielles sont très volatiles)

- Gardez vos flacons à l’abri de la lumière (flacons en verre teinté marron ou bleu), de l’humidité et de la chaleur.

- Gardez vos flacons en positions verticales pour protéger votre compte-goutte en plastique .

QUE FAIRE EN CAS D’ACCIDENT

En cas d’ingestion accidentelle, contactez dans les plus brefs délais le centre anti-poisons le plus proche.

Ne vomissez pas, ne buvez pas d’eau , avalez plusieurs cuillères d’huile végétale (huile de ricin, huile alimentaire) afin de solubiliser au mieux l’huile essentielle et éviter toute entrée dans l’organisme par le tube digestif.

Dose journalière maximales recommandées chez l’adulte (Données « Guide Terre vivante des huiles essentielles »)

- Voix orale : pas plus d’1 goutte d’huile essentielle pour 10kg de poids corporel (soit 7 gouttes pour un adulte de 70kg)

- Voix externe : 5 à 20 gouttes en massage, diluée à 10 ou 20% dans de l’huile végétale.

LISTE DES HUILES ESSENTIELLES TOXIQUES INTERDITES A LA VENTE EN FRANCE

HE Armoise commune (Artemisia vulgaris)

HE Armoise blanche (Artemisia herbe alba asso )

HE Armoise arborescente (Artemisia arborescent)

HE Cèdre de Corée ( Thuya Koraenensis)

HE Chénopode vermifuge (Chenopodium ambrosioides var. anthelminticium)

HE Grande absinthe (Artemisia absinthium)

HE Hysope ( Hyssopus officinalis)

HE Moutarde jonciforme ( Brassica juncea)

HE Petite absinthe ( Artemisia abscinthium)

HE Rue odorante ( Ruta graveolens)

HE Sabine ( Juniperus sabina)

HE Sauge officinale ( Salvia officials)

HE Tanaisie ( Tanacetum vulgare)

HE Thuya du Canada ou Thuya ( Thuya occidentalis)

A l’heure où les germes microbiens deviennent de plus en plus résistants, ce qui implique pour l’industrie pharmaceutique de trouver des antibiotiques de plus en plus puissants (mais aussi de plus en plus destructeurs de la flore saprophyte responsable de notre immunité), les huiles essentielles offrent une véritable alternative. Leur efficacité se révèle en effet stable dans le temps et la preuve est faite tous les jours de leur grande efficacité, là où certains antibiotiques échouent désormais. Rappelez-vous que les vertus antiseptiques des plantes sont connues depuis des milliers d’années.

Les informations sur les huiles essentielles disponibles dans cet article (dosages, précaution, indications) sont mises à votre disposition à titre informatif. Elles représentent la synthèse de différents ouvrages de référence en matière d’aromathérapie et de formations liées aux huiles essentielles. Elles ne sauraient en aucun cas constituer une information médicale ni même engager ma responsabilité

#huilesessentielles #huileessentielle #aromathérapie #précautionsdusagehuilesessentielles #medecinenaturelle #alternativenaturelle #produitssainsetnaturels #sansproduitschimiques #produitsnaturels #informationshuileessentielle #santénaturelle #sesoignernaturellement #formationhuilesessentielles #dosagehuilesessentielles #dilutionhuilesessentielles

  • White Facebook Icon
  • White Instagram Icon
  • White YouTube Icon

© 2018 by Instants de vie.

  • Black Facebook Icon
  • Black Instagram Icon
  • Black YouTube Icon