• White Facebook Icon
  • White Instagram Icon
  • White YouTube Icon

© 2018 by Instants de vie.

  • Carine

10 CLÉS POUR DEVENIR UNE PERSONNE POSITIVE

Mis à jour : 4 févr 2019


La vie n’est pas un long fleuve tranquille. Nous avons tous nos difficultés et nos préoccupations, mais ce que nous oublions parfois c’est que nous sommes les auteurs de notre vie.

Nous avons toujours le choix: ne rien changer ou bousculer les choses.

Je suis une personne positive par choix. Je ne suis pas née comme cela.

Je vois poindre vos réticences et je les comprends. Les épreuves qui sillonnent notre enfance, notre adolescence et notre vie d’adulte impactent forcément notre manière de voir les choses. C’est vrai.

Mais là, aujourd’hui, au moment où j’écris ces lignes, je suis seule responsable de la manière dont j’envisage ma vie.

Cette prise de conscience est primordiale pour prendre sa vie en main et changer les choses.

Bien sûr, vous n’allez pas devenir un « grand naître du positif » en un claquement de doigts, cela serait trop facile. Mais il existe quelques astuces et processus à connaître et à suivre qui peuvent vous permettre de basculer du côté positif et d’y rester.

La positivité fonctionne comme votre mémoire.

Si vous ne la sollicitez pas, elle va rester faible. Alors qu’au contraire, si vous l’entrainez et la sollicitez régulièrement, elle va se développer, se renforcer et votre aptitude à être positif va s’accroître considérablement.


Voici, selon moi, les points qu’il est important de travailler pour devenir une personne POSITIVE.


1 - Avoir confiance en soi


La confiance en soi s’appuie sur trois axes essentiels : la capacité que nous avons à nous aimer, à nous valoriser et à nous respecter et cela dans tous les domaines de notre vie.

C’est le fondement de notre identité et notre principal point d’appui.

Elle permet de mieux se comprendre et de mieux comprendre les autres.

Si nous avons une faible estime de nous même il y a de grands risques que nous ressentions de la peur en observant notre propre réalité, que nous vivions le rejet comme une dépréciation de ce que nous sommes et que nous soyons hypersensible à la critique externe ou interne.

Nous avons souvent, lorsque nous manquons de confiance en nous, une fausse image de nous-même focalisée sur la manière dont nous pensons que les autres nous perçoivent. Le fait de dépendre de l’approbation des autres est un pari dangereux : si nous l’obtenons, nous allons être satisfait et artificiellement heureux, dans le cas contraire, la douleur peut être vive.

Si vous faite preuve de lucidité vous vous rendez vite compte que la confiance en soi apportée par l’extérieur est éphémère et peu satisfaisante.

Alors essayez de voir la réalité telle qu’elle est, ne cherchez pas à la fuir et surtout n’oubliez pas de regarder en vous, sans jugement, apprenez à vous accepter, libérez-vous de votre culpabilité, vivez consciemment de manière responsable, d’une façon qui vous ressemble.

Vous verrez alors que vous pouvez faire face aux défis de votre quotidien, que vous pouvez penser, apprendre, faire des choix, vous adapter aux changements, prendre des décisions.


2 - Donner aux problèmes l’importance qu’ils méritent


Ayez toujours en tête qu’un problème, quelle que soit sa taille, a une solution. Alors, face à un problème, restez calme et réfléchissez aux options qui s’offrent à vous. Il est très rare que les réactions négatives engendrées par un problème (inquiétude, stress, peur, nervosité, colère, ) amènent une réponse positive ou changent les choses.

Dans tous les cas rappelez-vous que les épreuves sont des expériences de vie qui vous aident à grandir. Il n’y a pas de problème, il y a que des solutions ! 


3 - Avoir un regard honnête sur soi-même


Reporter la faute sur les autres ou se plaindre, c’est de la facilité et surtout l’incapacité à se remettre en cause.

La satisfaction est un choix et non une situation. Ne vous plaignez pas. Vous risquez de basculer dans les pensées négatives. Si vous n’êtes pas satisfait d’une situation vous avez deux options. La première est de l’accepter. La seconde est d’agir pour la changer. L’option « je me plains et je ne fais rien » est à bannir et non recevable.

Il est aussi important d’accepter que l’on est pas parfait ou moins performant que d’autres dans certains domaines. Est-ce que cela remet en cause toute notre personne ? NON



Il faut accepter nos limites et connaître nos compétences et être à l’aise avec cela. La perfection n’existe pas.


4 - Savoir dire NON


Savoir dire « non » avec assurance permet souvent de ne pas se mettre dans des situations qui risquent de faire baisser l’estime que l’on peut avoir de soi.

Les expressions telles que "Je ne pense pas en être capable" ou "Je ne suis pas sûr » plombent votre confiance en vous.

Quand on sait à quel point nos pensées influencent nos émotions, je vous laisse imaginer le résultat sur vos efforts de pensée positive de ce choix de langage.

Refuser n’est pas une faiblesse, c’est, au contraire, connaître et savoir évaluer justement nos capacités. Etre capable d’affirmer avec assurance vos choix renforce les engagements positifs que vous prenez et qui seront honorés puisqu’autant votre NON est clair, autant votre OUI le sera également.


5 - Ne pas se soucier du regard des autres


Peur de décevoir, peur d’être jugée, peur que l’on se moque de nous…nous nous imaginions tout un tas de raisons pour craindre le regard des autres.

On s’imagine que les autres émettent sans cesse des opinions (surtout négatives) à notre égard. Il faut pourtant se rendre à l’évidence : dans la mesure où nous ne sommes pas télépathes, ce jugement vient forcément de notre imagination !

Au fond, nous ne savons pas ce que les autres peuvent penser de nous. Et même s’ils nous le disent parfois, quelles sont les conséquences réelles de ce jugement ?

Qu’est-ce que cela va changer à nos vies ? En outre, gardez à l’esprit que, dans la plupart des cas, les autres ne vous veulent pas de mal. Prenez-vous comme référence : êtes vous dans le jugement permanent envers le premier venu ?

Nous ne sommes pas dans la tête des autres alors à quoi bon s’encombrer le cerveau avec des pensées dont nous ignorons tout fondement et toute existence. En quoi le regard de personnes que vous ne connaissez pas, qui ne vous connaissent pas et que vous n’êtes, parfois, même pas amené à revoir vous importe t’il ?

Nous ne plairons jamais à tout le monde, la personne à qui vous devez plaire avant tout, c’est VOUS-MEME !

Le reste suivra tout seul.Toutes les suppositions que vous projetez sur les autres, c’est en réalité l’image que vous avez de vous. Comme vous pensez telle ou telle chose sur vous alors les autres pensent forcément la même chose. Vous savez quoi ? PAS DU TOUT !


6 - Garder à distance les personnes toxiques


Le monde est plein de gens qui méritent votre attention, alors ne gâchez pas votre énergie à penser aux personnes sans intérêt.

Je pourrais développer sur le sujet mais, je pense que tout est dit dans cette phrase.

7 - Apprécier le moment présent

Car la clé est bien là : Les soucis et peurs que vous causent votre futur et les peines et regrets que vous causent votre passé n’existent pas dans le moment présent. Vous pouvez alors vivre chaque instant comme un cadeau. Vous pouvez vous émerveiller d’une fleur ou d’un rayon de soleil et vous pouvez être heureux en faisant la vaisselle.

Dans le moment présent, il n’y a alors plus de peurs, de doutes, de confusions, de regret, de culpabilité, etc. Tout s’évanouit pour laisser place aux délices de la vie. Le présent est le seul moment qui soit à notre portée: nous ne pouvons pas changer le passé et nous ne savons pas de quoi le futur sera fait.

Malgré cela, nous passons beaucoup de temps à regretter l'un et à appréhender l’autre.

Arrêtez de croire que vous avez besoin de quelque chose que vous n'avez pas pour être heureux. La vérité, c'est que si vous êtes incapable d'apprécier que vous avez aujourd'hui, vous ne serez jamais comblé.


8 - Accepter l’échec


Un échec est toujours difficile à accepter mais si nous restons positif il peut aussi permettre de rebondir et d’envisager les choses sous un autre angle.

C’est sûr que le premier sentiment risque d’être plutôt négatif : déception, colère , frustration, tristesse, découragement et qu’avant de trouver le tremplin pour rebondir il va falloir encaisser.

Le risque, si cette période s’éternise , c’est la perte de confiance en soi. La blessure d’amour propre peut être vive et la fuite considérée comme la meilleure solution. C’est bien évidemment une piste à exclure puisqu’au lieu de soigner la blessure vous décidez de l’ignorer.

C’est alors qu’il faut faire appel à notre capacité d’analyse. En mettant nos émotions de côté et en observant factuellement la situation, on va répondre honnêtement à des questions qui vous nous permettre d’être en vérité avec nous-même et souvent de comprendre les raisons de cet échec.

Rester POSITIF, tirer les enseignements de ses erreurs, c’est avancer vers une meilleure connaissance de soi et de ce que l’on souhaite vraiment.


9 - Filtrer les informations et faites une detox digitale


Les informations telles qu’elles sont véhiculées par les médias sont souvent nuisibles à notre façon de penser. Il y a beaucoup de manipulation dans la manière dont la société actuelle aime vendre de la peur pour créer des besoins, du manque, des frustrations afin d’alimenter le système de consommation.

Les réseaux sociaux et le besoin de mettre en scène une fausse vie soi disant parfaite ou l’image a plus d’importance que l’interactivité et ou le nombre de like est plus important que d’avoir de vrais amis peut très vite avoir un impact sur votre vision positive. Les messages s’imprègnent jour après jour dans une vision trompeuse et vous renvoie une image dégradée et lisse de votre propre vie.

Il est donc important de nourrir son esprit sainement avec des informations et messages positifs et stimulants !

Pendant 1 mois, arrêtez de suivre l’actualité, faite une détox digitale en limitant au maximum le temps passé sur vos écrans et profitez-en pour lire un livre, jouer avec vos enfants, aller vous promener et voyez si vous vous portez mieux ou moins bien (mais je crois que vous connaissez déjà le résultat). Puis regardez à nouveau un JT. Attention, je vous préviens tout de suite, la prise de conscience peut être violente. Vous ressentirez peut-être un flot de négativité vous envahir… D’ailleurs faites-moi confiance : s’il y a vraiment quelque chose d’important qui se passe, vous en entendrez rapidement parler par quelqu’un de votre entourage.


10 - Pratiquer la gratitude


La gratitude est un très bon moyen de rester concentré sur le positif.

Il est bon d’être reconnaissant envers vous-même, ce qui vous fait du bien, les plaisirs de la vie, les opportunités qui s’offrent à vous, votre bonne santé, les rencontres que vous faites, la beauté qui vous entoure.

Insistez sur tout ce qui est POSITIF. Faites l’effort de reconnaitre et d’apprécier ce qui vous fait du bien.

Si votre personnalité est conditionnée par votre attitude et par ce à quoi vous consacrez du temps, cela est aussi vrai pour votre bonheur. Arrêtez de courir après les choses dont vous pensez qu'elles vous rendront heureux et prenez conscience que votre paix et votre bonheur dépendent entièrement de vous.



Pour finir cet article sur la positivité, apprenez à être patient. On ne change pas du jour au lendemain. La positivité est un cercle vertueux. Plus vous êtes positif…plus vous êtes positif.

  • Black Facebook Icon
  • Black Instagram Icon
  • Black YouTube Icon